licorne-parc.jpg

La Licorne de Vassivière ("Licorne Eiffel")
Yona Friedman
2009

Marne en vrac non séchée, 324 m  

Commande publique du Ministère de la culture et de la communication pour le Centre national des arts plastiques - Cnap (propriété du Cnap/Fnac) en 2009

Né en 1923 à Budapest en Hongrie, Yona Friedman vit et travaille à Paris en France.

Pour Vassivière, Yona Friedman a créé, dans le cadre de son exposition Etc. Balkis Island avec Jean-Baptiste Decavèle présentée du 5 juillet au 1er novembre 2009, La Licorne de Vassivière ("Licorne Eiffel"), une sculpture éphémère qui occupe l’espace entier devant le Centre international d’art et du paysage, tracée à terre avec une substance minérale, le carbonate, et visible dans sa totalité du sommet du phare de Aldo Rossi qui domine l’île. La silhouette du chien Balkis qui joue à distance de la Licorne a été réalisée en faisant pousser des graines de Sarrasin.

La Licorne de Vassivière ("Licorne Eiffel") représente une paisible licorne anthropomorphe, aux allures féminines qui semblent tenir dans la main droite le Centre d’art. La référence à la civilisation Incas est explicite tant son imaginaire est véhiculée à travers la figuration zoomorphe et anthropomorphe entourée par un labyrinthe de formes géométriques, comme on peut encore le voir dans le Sud du Pérou sur les hauts plateaux de Nazca.

 

Crédits photographiques : Jean-Baptiste Decavèle, Yona Friedman, Les voyages extraordinaires (le voyage à la licorne spatiale), 2009

 

Print