gris.jpg

Les trois modules gonflables de l’île de Vassivière
Hans-Walter Müller
2007

PVC, toile plastique, plate-forme en bois, moteur, 400 x 528 cm diamètre

Commande publique du Ministère de la culture et de la communication (propriété du Ciap) en 2007

Né en 1935 à Worm en Allemagne, Hans Walter Müller vit et travaille à La Ferté-Alais en France.

Ingénieur et architecte de l'Ecole Polytechnique de Darmstadt, Hans Walter Müller poursuit ses études à Paris et engage sa recherche architecturale avec des matériaux comme la lumière artificielle, l'image projetée, le son, la matière plastique, les moteurs électriques au service de "l'architecture du mouvement". Il appartient au mouvement de l'art cinétique dont il a prolongé l'esprit et ouvert de nouveaux champs d'expérience appliqués à l'architecture devenue après "l'architecture de l'air".

La réalisation de ces trois modules est issue d'une exposition/plateau de télévision réalisée au Centre d'art en 2002-2003 par l'association l'estació (Betty Bui et Gilles Coudert) avec Hans-Walter Müller et à l'invitation de Guy Tortosa, sous le titre "quarta estació, Benifallet-Vassivière" (quatrième étape du projet estació). Grâce à la participation active des
habitants de Benifallet (Espagne) et de plusieurs communes du plateau de Vassivière avec la collaboration de nombreuses associations et des équipes de Télé Millevaches et du Centre d'art, ce projet a donné lieu en 2003 à la naissance d'un module gonflable et itinérant, l'estació mobil, élaboré par Hans-Walter Müller et destiné à itinérer afin d’abriter l'estacio tour (rencontres, workshop, expositions, etc), puis trois petits modules gonflables destinés à l'action pédagogique du Centre d'art. Ces trois petites structures, inscrites par Hans-Walter Müller dans la circonférence du dessin de l'estació mobil, figurent en quelque sorte ses enfants auxquels l'estació confie son mode d'action en héritage et la mission de perpétuer son esprit à travers sa vocation pédagogique. Leur réalisation postérieure en 2007 a fait l'objet d'une Commande publique du Ministère de la Culture et de la communication."

Pour plus d'informations consulter le site de l'estacio : www.lestacio.net

Crédits photographiques : Marc Domage


Print