abdessemed.jpg

Exil
Adel Abdessemed
1996-2002

Néons bleus, plastique, 26 x 11 cm

Commande du Centre d'art (propriété du Ciap) en 2002

Né en 1971 en Algérie, Adel Abdessemed vit et travaille à Berlin en Allemagne.

Les œuvres de Adel Abdessemed représentent une forme d'engagement ou d'investissement politique où il est question notamment d'exil, de résistance et de subversion.

Confronté aux contradictions de la culture africaine et de la culture occidentale, l'artiste s'est intéressé à leurs tabous et à la façon de les transcender. Il poursuit une autre quête, inlassable : celle de l'identité individuelle et collective. Dans les œuvres d'Adel Abdessemed, il y a toujours une tension entre la poésie de l'image et la violence de l'idée qu'elle sous-tend. Car la guerre est partout présente, même dans les environnements les plus idylliques, d'où cette notion d'exil, sous forme d’un néon bleu, présenté au-dessus de la porte d'entrée du Centre d'art de Vassivière. 

Adel Abdessemed a choisi le mot « Exil » car il l’entendait souvent à son arrivée en France mais également pour le paradoxe qu’il dégage : « il signifie à la fois quitter et s’installer, ici et là-bas, le drame de l’étranger ». Le néon bleu « Exil » associe explicitement « exil » et « exit » jouant de l’ambiguïté de son emplacement.

 

Crédits photographiques : Marc Domage

Print