fermer la fenêtre

Retrouvez les appels en résidence téléchargeable dans Agenda > Rendez-vous > En cours/À venir

Appel à candidatures ouvert à un-e historien-ne de l’art pour un travail de recherche sur le parc de sculptures

11ème saison : du 10 avril au 28 juillet 2017


Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Haute-Vienne/Creuse) a inauguré fin 2012 un programme de résidences artistiques sur l’île, dans le Château réhabilité par les architectes Berger&Berger et BuildingBuilding. Ce programme reçoit le financement de la Région Nouvelle Aquitaine et du Ministère de la Culture et de la Communication - Drac Nouvelle Aquitaine.

Depuis juin 2013 le Centre d'art adhère au réseau national Arts en résidence: http://artsenresidence.free.fr

L’histoire singulière du Lac de Vassivière, la force du paysage sur cette île artificielle, la richesse culturelle du plateau de Millevaches et la qualité architecturale de ces nouveaux espaces offrent des conditions exceptionnelles aux artistes et chercheurs désireux de consacrer du temps à la réflexion et à l’expérimentation.

Le Château – Résidences de recherche et de création, programme géré par le Centre d’art de manière complémentaire aux expositions et au Bois de sculptures, a été imaginé pour favoriser l’inspiration et la conception de projets en amont du temps de production et dans une temporalité propre aux changements des climats et des saisons.

Pour l’appel à projet de la Saison 11, un historien-ne de l’art est invité-e à postuler pour un projet de recherche sur l’histoire des parcs de sculptures en Europe et le renouveau de ce modèle aujourd’hui, en partant de l’exemple du Bois de sculpture de l’île de Vassivière.

 Crée en 1983 et aujourd'hui composé d'une soixantaine d'œuvres à ciel ouvert dans l’espace public, le Bois de sculptures reflète les grands mouvements de la sculpture contemporaine. Se côtoient des œuvres monumentales ou discrètes, permanentes ou temporaires comme celles de Gilles Clément, Yona Friedman, Andy Goldsworthy, Koo Jeong A, Victor Man, Olivier Mosset, Hans-Walter Müller, David Nash, Michaël Sailstorfer, Erik Samakh, Oscar Tuazon...

 Aujourd’hui le Centre d’art souhaite élargir son périmètre en dehors de l’île en commandant des œuvres « hors les rives ». Il réfléchit également à faire évoluer le modèle du parc de sculptures en articulant plus les commandes aux enjeux contemporains d’un territoire rural, notamment via les résidences. 

Pour l’été 2017, le Centre d’art prévoit une importante exposition qui permettra de réfléchir à la question de l’art public en milieu rural, grâce à la présentation des œuvres du CNAP (Centre national des arts plastiques) qui seront visibles sur l’île de Vassivière et dans les communes autour du lac. L’exposition dans le Centre d’art se déroulera du 24 juin au 5 novembre et un séminaire à l’automne 2017 nous permettra d’approfondir les enjeux actuels de l’art public.

La résidence est ouverte à un-e chercheur-se, historien-ne ou théoricien-ne de l’art, critique d’art… pour un projet de recherche sur l’histoire du Bois de sculptures pour une résidence qui se déroulera du lundi 10 avril au vendredi 28 juillet 2017.

Il sera demandé au résident d'imaginer, en lien avec l'équipe du Centre d'art, des modes d'échanges avec les publics (conférences, lectures, interventions pédagogiques…) ponctuant le temps de résidence.

_______________________________________________________________________________

Appel à candidatures ouvert à un-e artiste professionel-les particulièrement intéressé-es par les questions de l’exode des migrants, des politiques migratoires de l’hospitalité et des politiques d’accueil des réfugiés 

11ème saison : du 10 avril au 30 juin 2017

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Haute-Vienne/Creuse) a inauguré fin 2012 un programme de résidences artistiques sur l’île, dans le Château réhabilité par les architectes Berger&Berger et BuildingBuilding. Ce programme reçoit le financement de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Ministère de la Culture et de la Communication – Drac Nouvelle-Aquitaine. Depuis juin 2013 le Centre d'art adhère au réseau national Arts en résidence:http://artsenresidence.free.fr

 Le Château – Résidences de recherche et de création, programme géré par le Centre d’art de manière complémentaire aux expositions et au Bois de sculptures, a été imaginé pour favoriser l’inspiration et la conception de projets en amont du temps de production et dans une temporalité propre aux changements des climats et des saisons.

Pour l’appel à projet de la Saison 11, les artistes professionnel-les particulièrement intéressé-es par les questions de l’exode des migrants, des politiques migratoires, des politiques d’accueil des réfugiés et de l’hospitalité sont invité-es à postuler pour un projet de recherche et de création autour des problématiques actuelles de l’accueil des réfugiés, en particulier en milieu rural, pour une résidence qui se déroulera du lundi 10 avril au vendredi 30 juin 2017.

 Ainsi sur le Plateau de Millevaches, territoire à faible densité de population, isolé des centres urbains, se sont ouverts en trois ans des centres d’accueil (CADA d’Eymoutiers, CADA de Peyrelevade, CAO de Peyrat-le-Château) qui modifient la composition de la population et le regard sur l’Autre, génèrent la création de nouvelles associations et participent d’une prise de conscience de la politique internationale.

La commune de Peyrat-le-Château (Haute-Vienne, à 15km de l’île de Vassivière), qui a ouvert en 2016 un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation), a souhaité qu’un-e  artiste puisse venir apporter son regard et nourrir sa pratique artistique à partir de cette situation. Originaires d'Afghanistan, d’Érythrée, d’Ethiopie, d’Irak, d’Iran, du Liban et du Soudan, la plupart des résidents du CAO sont passés par Calais et attendent une réponse à leur demande d'asile. Aujourd’hui, ils habitent dans un gîte de vacances reconverti en centre d’accueil et d’orientation, le temps de la procédure. Des associations, notamment Familles Rurales, le Secours Populaire, la Banque alimentaire et Montagne Accueil Solidarité (MAS), complètent l’encadrement par la municipalité en proposant des activités dans la mesure de leurs possibilités. 

Il sera demandé au résident d'imaginer, en lien avec l'équipe du Centre d'art, des modes d'échanges avec les publics (atelier portes ouvertes, conférences, lectures, performances, interventions pédagogiques…) ponctuant le temps de résidence. Eventuellement la production d’une œuvre autour des sujets évoqués pourra être envisagée.

_______________________________________________________________________________________

Conditions d’accueil

Logement : Chaque résident-e est accueillie dans un logement équipé dans le Château de l’île. Il y a trois logements différents avec lits doubles, dont l'un peut accueillir une famille :

Chaque logement comprend une cuisine équipée et une salle de bain/toilettes. Draps, linge de bain et vaisselle sont fournis. Les logements sont chauffés par géothermie. Un espace buanderie commun aux résidents permet de faire des lessives sur place.  

 Espaces de travail : les résidents se partagent des espaces de travail répartis de manière ouverte sur 192 m2 et sur plusieurs niveaux dans le Château, chauffés et équipés internet et téléphone. Pensé par les architectes comme un lieu de recherche et d’inspiration plutôt que comme un atelier de pratique, l’espace de travail n’est pas équipé de matériel audiovisuel ni d’outils techniques. Dans la mesure de son temps disponible, le régisseur du Centre d’art pourra apporter une aide technique aux résidents. 

Honoraires de résidence : chaque résident-e reçoit des honoraires de 500 € net par mois pour subvenir à ses besoins. Sa présence sur les lieux n’est pas exigée pendant toute la période de résidence cependant, cette somme ne pourra être versée intégralement au résident qu’à condition qu’il soit présent, de manière continue ou non, pour au moins la moitié du temps de la résidence.

En complément le Centre d’art défraie à chaque résident-e le déplacement depuis son lieu de vie jusqu’à l’île de Vassivière à hauteur de 300 € aller-retour.

Accompagnement des résidents :

Le Centre d’art facilite les recherches et rencontres des résidents sur le territoire. Il les accompagne par un soutien intellectuel et logistique, à travers les compétences de son équipe et le matériel dont il dispose. En complément le Centre d'art pourra apporter une aide de production de 500 € maximum par projet utilisable d'ici la fin de la résidence pour financer le projet pour lequel le/la chercheur-se a été retenu-e.

Accès :

Les candidat-e-s ne devront pas craindre l’isolement.

Gare la plus proche (13 km): Eymoutiers-Vassivière. Aéroport : Limoges (70 km).

L’île de Vassivière (70 ha) est située sur un lac artificiel de 1000 ha, à 700 m d’altitude sur le Plateau de Millevaches en Limousin, au confluent des départements de la Haute-Vienne et de la Creuse, sur la commune de Beaumont-du-Lac, à 60 km de Limoges.

Déplacements :

Il est fortement conseillé aux résidents de posséder un permis de conduire. Le Centre d’art met à disposition des résident-e-s un véhicule qu’ils doivent partager avec l’équipe du Centre d’art, ainsi qu’un forfait limité à 1 plein par mois pour les frais de carburant.

Pour postuler à la résidence 

Date limite d’envoi des candidatures : dimanche 19 mars 2017 inclus.

Conditions d'éligibilité

Le programme de résidences est ouvert aux chercheu-rs-ses de nationalité française ou étrangère, sans limite d’âge et justifiant d’un régime fiscal. Il est recommandé aux candidat-e-s de posséder leur permis de conduire.

Dossiers de candidature

Les candidatures sont à adresser (en français ou en anglais) uniquement par mail à l’adresse : residences@ciapiledevassiviere.com

Le mail aura pour objet: « Résidence parc de sculptures » ou « Art et réfugiés »

Les dossiers devront comporter seulement 3 pièces jointes en format pdf (poids maximum de l’ensemble : 10 Mo) :

  • 1 dossier représentatif du travail général du candidat-e en pdf.
  • 1 biographie (CV) en pdf, listant diplômes, publications, résidences, bourses, etc, comprenant les coordonnées complètes du candidat-e (adresse, mail, téléphone), date et lieu de naissance, lieu de vie actuel et statut de travail (numéro de Siret, Maison des artistes ou Agessa).
  • 1 note d’intention du projet proposé pour la résidence (1 page A4 maximum), en pdf.

Processus de sélection 

Les candidat-e-s seront choisi-e-s sur la base de la pertinence de leur projet.

Suite à une phase de présélection à compter du lundi 20 mars, le/la candidat-e présélectionné-e sera prévenu-e à compter du jeudi 23 mars par mail et invité-e à présenter par téléphone son projet devant un jury qui se tiendra le lundi 27 mars.

Le jury sera composé de représentants du Centre d’art, des partenaires financiers du Centre d’art (Drac Nouvelle Aquitaine, Région Nouvelle Aquitaine) ainsi que de professionnels extérieurs.

Suite au jury, le/la candidat-e retenu-e sera prévenu-e immédiatement. Les autres candidat-e-s seront prévenu-e-s par email à partir du 27 mars. 

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez vous rendre sur le site : http://www.ciapiledevassiviere.com/fr/residence_artiste.aspx ou contacter Lucie You, chargée des résidences, à l’adresse residences@ciapiledevassiviere.com ou au 05.55.69.27.27 

Le Centre international d’art et du paysage est une association recevant le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine et du ministère de la Culture et de la Communication - Direction Régionale des Affaires Culturelles Nouvelle Aquitaine. Il est membre de d.c.a Association française de développement des Centres d’art, de Arts en résidence – Réseau national et de CINQ,25 réseau d’art contemporain en limousin.

Retrouvez les appels en résidence téléchargeable dans Agenda > Rendez-vous > En cours/À venir

 

Imprimer