fermer la fenêtre

La possibilité d'un archipel
Carte blanche à Dénètem Touam Bona

SAMEDI 23 NOVEMBRE

14h > 18h

à IF - Irrésistible Fraternité, 8 rue Charles Gide - Limoges

Accès gratuit, dans la limiite des places disponibles.

------

En résidence au Château depuis le 8 octobre 2019, l’écrivain Dénètem Touam Bona continue son immersion sur le territoire forestier de Vassivière jusqu’au 1er décembre. 

Cette deuxième résidence de recherche autour de lacosmopoétique du refuge sera l’occasion pour l’écrivain de faire entrer en résonance les mondes « indigènes » des Suds avec ceux du plateau de Millevaches, en préparation de son exposition, La sagesse des lianes, parrainée par l’Institut du Tout-Monde, qui sera présentée en 2021 au Centre d’art. 

Né à Paris, de père centrafricain et de mère française, Dénètem Touam Bona fait partie des auteurs afropéens, à l’identité frontalière, qui tentent de jeter des passerelles entre des mondes que vrille, aujourd’hui encore, la « ligne de couleur ». 

Collaborateur régulier de l’Institut du Tout-Monde et de revues (Africultures…), il est l’auteur d’un essai philosophique et littéraire,Fugitif, où cours-tu ? (PUF), consacré aux marronnages (fuites et résistances des esclaves) et à ce qu’il appelle la « fugue » - les formes de résistance furtives.   

Dans ses travaux et projets, Dénètem Touam Bona tente de faire du « marronnage » un objet philosophique à part entière : un modèle pour penser le monde contemporain.

Plus qu’une exposition, La sagesse des lianes est une expérience archipélique en trois volets. 

- L’espace d’une fugue 

une exposition qui verra le jour en 2021 dans les espaces du Centre international d’art et du paysage, et où les œuvres inédites présentées se trouveront enlianées à des créations radiophoniques et vidéographiques,

- Spectographies 

un parcours de réenchantement des bois de l’île de Vassivière : une expérience à la croisée de la performance, du cinéma et de la « réalité augmentée », au service d’autres rapports au monde ; de cosmologies « païennes » (qui filtrent à travers des pratiques comme celle des rebouteux.ses) et animistes qui étendent la communauté sociale et politique à l’ensemble des vivants, constituant ainsi des écologies et thérapies en acte,

- Les escales 

le projet La sagesse des lianes opérant sur un mode archipélique depuis l’île de Vassivière, les événements en amont et en aval de l’exposition proprement dite (été 2021) constitueront autant d’escales, autant de petites îles, autant d’espace-temps de réflexion et d’expérimentation qui, renvoyant les uns aux autres, étendront le domaine des lianes et déploieront un archipel d’expériences créatrices. 

La « carte blanche » donnée à Dénètem Touam Bona, le 23 novembre à Limoges, constitue la première de ces escales.

----

Programme :

14h | Géographies torturées du Tout-Monde

Ouverture de la rencontre par Sylvie Glissant Sémavoine, artiste et directrice de l’Institut du Tout-Monde

14h30 | Vers des archipels artistiques

Conférence par Seloua Luste Boulbina, philosophe, auteure de plusieurs essais touchant à la littérature et à l’art contemporain dans leur relation à l’histoire coloniale

15h30 | Ce que pwofitasyon veut dire : histoire et actualité d’une critique anticoloniale 

Conférence par Pierre Odin, sociologue et docteur en sciences politiques, enseignant à l’Université de Poitiers

16h15 | Pause café

16h30 | Démayé : fragments d’une création en cours

Performance chorégraphique par Florence Boyer / Cie Artmayage, danseuse et chorégraphe (Île de la Réunion)

17h | L’impossibilité d’une île

Conférence par Dénètem Touam Bona, écrivain en résidence au Château de l’île de Vassivière

Programme complet en téléchargement ci-dessous.

-----

Un évènement organisé par l’Association des Amis du Centre international d’art et du paysage, avec le Centre international d’art et du paysage, en partenariat avec IF / Irrésistible Fraternité, sous le patronage de l’Institut du Tout-Monde.

Programme complet