Actualités

Le Centre international d’art et du paysage propose chaque année 3 à 4 expositions. Désormais il s’expose aussi sur les ondes avec le programme Sonder l’île sur Radio Vassivière !

***

Exposition Par le chant grondant des vibrations autour – Tiphaine Calmettes
Exposition personnelle (dès réouverture > 07.03.2021)

NOUVEAU !
Entretien : Tiphaine Calmettes décrit son exposition personnelle au Centre d’art !

***

Exposition FORMULE DU TEMPS – Angelika Markul
Exposition personnelle (29.02 > 30.10.2020)
dossier de presse

Capsule sonore#1,
issue de la conversation entre l’artiste, la commissaire et critique d’art Marion Vasseur Raluy, le compositeur Côme Aguiar et le public qui a eu lieu au Centre d’art le 29 février 2020.

Le mix (durée 2h),
réalisé à partir de musiques sélectionnées par l’équipe du Centre d’art et l’artiste en écho aux thématiques qui traversent l’exposition FORMULE DU TEMPS !

Les livres #1 : Joseph Beuys – éditions Phaidon
Les livres #2La traversée du XXème siècle – Joseph Beuys, l’image et le souvenir – Jean-Philippe Antoine, éditeurs : mamco – Musée d’art moderne et contemporain de Genève et les presses du réel – 2011
Les livres #3 : Le changement climatique expliqué à ma fille – Jean-Marc Jancovici, éditions Seuil
Les livres #4 : Vous avez un chien, Yona Friedman, Editions de l’éclat – 2004
Les livres #5 : Comment habiter la terre, Yona Friedman, éditions de l’éclat – 2016

Montage de la prochaine exposition en cours… 

Dès réouverture > 7 mars 2021
Par le chant grondant des vibrations autour
Tiphaine Calmettes, exposition monographique

En savoir plus sur Tiphaine Calmettes
Retrouver l’article de Patrice Joly de la revue Zérodeux sur Tiphaine Calmettes, lauréate du prix Aware 2020

21 mars 2021 > 20 juin 2021
Vernissage samedi 20 mars 2021
La vie à elle-même, exposition collective

La vie à elle-même est une exposition collective qui se transforme au fur et à mesure du temps : elle se développe comme un organisme où chaque œuvre réagit à l’autre, aux limites du vivant. Chaleur, vibrations, algorithmes, écoulements… les œuvres se parasitent comme elles peuvent se soutenir suivant des cycles qui souvent leur échappent. Elles évoluent aussi avec le bâtiment et l’île de Vassivière qui deviennent des éléments à part entière de l’exposition. Si la perspective a façonné une représentation du monde depuis et pour l’humain, La vie à elle-même cherche des techniques non anthropocentrées comme le mouvement cyclique de la Terre, la décomposition, la naissance : des comportements parfois imperceptibles pour les humains, muets, mais non moins présents.

En savoir plus sur les artistes invité.e.s : Isabelle Andriessen, Bianca Bondi, Dora Budor, Tiphaines Calmettes, Grégory Chatonsky, Rochelle Goldberg, Laure Vigna
En savoir plus sur la commissaire de l’exposition Flora Katz

Avec le soutien du Centre culturel canadien à Paris.

***

4 juillet 2021 > 31 octobre 2021
Vernissage samedi 3 juillet 2021
Cosmopoétique du refuge, exposition collective, commissariat : Dénètem Touam Bona

En savoir plus sur le projet : La possibilité d’un archipel : corps & graphie d’un paysage à venir et Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie

Sous le parrainage de l’Institut du Tout-Monde.

63 œuvres à ciel ouvert à découvrir en permanence sur l’île de Vassivière
Gratuit, notice explicative à proximité de chaque œuvre.
Plan en vente (2 €) à la librairie du Centre d’art et dans les offices de tourisme des Portes de Vassivière et du Lac de Vassivière.

Retrouvez l’ensemble des œuvres du Bois de sculptures

SOYEZ ACTEUR D’UN GRAND PROJET POUR VASSIVIERE ET LE LIMOUSIN !
Soutenez la restauration des œuvres du Bois
En partenariat avec la Fondation du patrimoine et avec le soutien de l’Association des Amis du Centre international d’art et du paysage, le Centre d’art propose à chacun.e d’être acteur.rice de la restauration du Bois de sculptures de l’île de Vassivière !

Grâce à plus de 70 contributeur.trice.s passionné.e.s d’art contemporain et de nature, habitant.e.s ou amoureu.ses.x de ce beau territoire, cette campagne de mécénat lancée en 2015 a permis la récolte progressive de plus de 17 000 € : un grand merci pour cette aide généreuse et ces nombreux soutiens !

Mais l’aventure continue…

La restauration de Moulage, œuvre de Roland Cognet réalisée en 1993-94, est désormais terminée, tout comme celle de l’œuvre Sans titre (1990) de Bernard Calet.

Celle de Per Barclay, Vannhus (Maison d’eau) (1995), a commencé en 2019, avec la visite de l’artiste norvégien au Centre d’art (pour notre plus grand plaisir !).

Bientôt viendra le temps d’une seconde vie pour les œuvres Charred Wood and Green Moss de David Nash et Graines de lumière d’Erik Samakh. Pour cela, nous avons toujours besoin de votre aide et de votre soutien !

Soyez partie prenante de l’histoire de l’île de Vassivière et contribuez à transmettre ce beau patrimoine, qui nous est cher, aux générations futures !

Ces œuvres du Bois de sculptures représentent 30 ans de commande et de création dans l’espace public. Leur restauration, rendue nécessaire par l’usure du temps et à laquelle sont associés les artistes, appelle des moyens financiers significatifs. La restauration de ces œuvres nous concerne tous et une contribution de votre part, aussi modeste soit-elle, participe à cet élan extraordinaire pour la conservation du patrimoine contemporain en Limousin.

Tout dont ouvre droit à des dispositions fiscales. En contrepartie de votre engagement financier, le Centre d’art aura le plaisir de vous inviter systématiquement aux prochains vernissages et à l’inauguration du Bois de sculpture rénové.

En savoir plus ou faire un don

Retrouvez l’île de Vassivière en vidéo grâce au Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine !

Un parcours architectural et paysager en permanence dans 9 villages du Lac de Vassivière !
Toute l’année, accès libre et gratuit

Depuis quelques années, le Centre d’art sort de l’île pour tenter d’insuffler de nouvelles expérimentations et de nouvelles approches sensibles pour proposer avec les habitant.e.s un regard autre sur le paysage et chercher les moyens d’articuler et société. Après une série d’interventions d’artistes (5 artistes, 5 communes en 2014, 3 artistes, 3 communes en 2016) et l’exposition-parcours Transhumance dans six communes en 2017, le Centre d’art a initié en 2018 Vassivière Utopia, un programme de commandes paysagères et architecturales in situ pour l’espace public rural. Conçu comme une extension « hors les rives » du Bois de sculptures, le parcours s’enrichit chaque année de trois créations dans trois nouvelles communes jusqu’en 2020.

Vassivière Utopia 2018
Plate-forme, une réalisation architecturale à Eymoutiers (87), par l’Atelier 1:1
La Clairière, une réalisation paysagère à Saint-Martin-Château (23), par l’Atelier Bivouac
Voir l’eau du lac, une réalisation paysagère à Beaumont-du-Lac (87), par éjo.coopérative

Vassivière Utopia 2019
La Fauvette, une réalisation architecturale à Faux-la-Montagne (23), par le Bureau baroque
Un jardin dans la forêt, une réalisation paysagère à Masgrangeas (Royère-de-Vassivière, 23), par les espaces verts
Moment 03, une réalisation paysagère à Quenouille (Peyrat-le-Château, 87), par GAMA+BIANCHIMAJER

Vassivière Utopia 2020
Trois nouvelles créations depuis le 17 octobre 2020 !
Pierres, planches, ruisseaux, une réalisation paysagère à Lacelle (19) par L’amicale mille feux et Ninon Bonzom
Trois petits patrimoines, une réalisation paysagère à Nedde (87) par atelier du sillon et Philippe Deubel
Erosion, une expérience architecturale à Saint-Amand-le-Petit (87) par Nina Chalot et Forall Studio

Retrouvez ici le détail des projets 2018, 2019 et 2020

Avec le soutien du mécénat de la Caisse des Dépôts.

De manière complémentaire à la production d’œuvres et d’expositions, le Centre international d’art et du paysage propose depuis 2012 un programme de 10 résidences artistiques par an dans le Château de l’île de Vassivière, réhabilité par les architectes Berger&Berger et Building/Building. L’histoire singulière du paysage de Vassivière, les ressources que représentent le Centre d’art en matière d’art, architecture et paysage et la qualité des initiatives associatives et citoyennes du plateau de Millevaches favorisent l’expérimentation et la réflexion pour des projets de création s’inspirant d’un territoire en périphérie des centres urbains, à la fois préservé et marqué par des usages industriels.

***
PROCHAINES RESIDENCES :

Vassivière /// Chalet Mauriac : résidence croisée Art & Environnement
Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière et le Chalet Mauriac – résidences d’écriture à Saint-Symphorien programmée par ALCA, proposent ensemble un appel à résidences pour un travail de création et de recherche sur la transformation des espaces naturels. Les deux structures invitent un(e) artiste et un(e) scientifique (biologiste, ethnologue, anthropologue, géographe…) à postuler pour une résidence de 8 semaines rémunérée par une bourse d’écriture et répartie sur les deux lieux. Le duo lauréat retenu lors du jury de sélection qui s’est tenu le 5 mai2020 est celui de Julie Escoffier, artiste plasticienne, et Héloïse Thouement, chimiste ingénieure en environnement, pour leur projet de recherche et de création portant sur la pollution de l’eau et des sols des deux territoires respectifs.

Période de résidence :
du 5 au 30 octobre 2020 à Saint-Symphorien (33),
du 31 octobre au 18 décembre 2020 sur l’île de Vassivière (87)

Consulter l’appel à résidences

Tous les évènements sont temporairement suspendus, du fait de la crise sanitaire en cours.

Radio : faire parler les œuvres

Cet été avait lieu un atelier en famille d’initiation à la radio autour de cinq œuvres du Bois de sculptures… Retrouvez ces improvisations sonores de haute volée, et découvrez ces œuvres de manière insolite, sur le site de Radio Vassivière !

Ecouter ces improvisations par de jeunes créateurs et créatrices

En partenariat avec Radio Vassivière.  

L’art pour changer le monde !
Vous avez une idée de commande ? Un désir d’art ?
Contactez le Centre d’art ! Le Centre d’art est médiateur agréé de l’action Nouveaux commanditaires pour la Fondation de France. L’action Nouveaux commanditaires, c’est la rencontre unique entre vous et un.e artiste d’art contemporain. Il/elle inventera pour vous une forme originale pour répondre à la problématique que vous posez.

Vous assisterez de manière privilégiée au processus de création d’une œuvre d’art. Vous en serez l’ambassadeur.rice au sein de votre territoire et de votre communauté.

Nous contacter : nouveauxcommanditaires@ciapiledevassiviere.com – 05 55 69 27 27

***
Proposez-nous vos créations !

Pour changer le monde, de quelle œuvre d’art rêvez-vous ? Envoyez-nous, par mail ou par voie postale, votre idée sous forme d’un dessin, collage, texte… pour cela, utilisez le support de carte en dernière page de ce petit dépliant à télécharger !

L’ensemble des cartes postales feront l’objet d’un blog, un livre ou une exposition.

***
Bientôt une nouvelle œuvre de l’artiste Natsuko Uchino à Dirac (Charente)…

En 2017, l’association des parents d’élèves de la nouvelle école primaire de Dirac (16), rejoint par des habitants, une enseignante, le directeur de la résidence retraite, des partenaires de l’école d’art l’Epiphyte et la Mairie, choisissaient de se constituer Nouveaux Commanditaires : par la création d’une œuvre, leur souhait est de questionner la géographie et l’identité d’un territoire à travers ses habitants, la mémoire des lieux et les savoirs vernaculaires.

Accompagnés par le Centre d’art, médiateur agréé de l’Action Nouveaux Commanditaires, ils ont choisi en 2018 de faire appel à l’artiste franco-japonaise Natsuko Uchino, dont le travail porte sur la question de l’art, l’artisanat et l’écologie. Les rencontres se multiplient depuis autour de ce désir d’art partagé. Le rendu préliminaire de l’œuvre est prévu en 2020… A suivre !

… et l’intervention de Michel Blazy au Chammet (Faux-la-Montagne, 23) 

Aux abords du lac du Chammet, sur la commune de Faux-la-Montagne, un ancien centre de vacances abandonné se transforme peu à peu pour devenir un centre de recherche autour de la forêt. Dans le cadre de l’Action Nouveaux Commanditaires, le CREF (Centre de Recherche et d’Etude sur la Forêt), accompagné par le Centre d’art, a confié en 2019 un projet de valorisation de cette zone de coexistence des espèces à l’artiste Michel Blazy. Depuis, les RDV entre tous ces trois acteurs et la commune de faux-la-Montagne se multiplient…

L’artiste Michel Blazy souhaite travailler autour du réfectoire du Centre de vacance en réfléchissant la transformation/la disparition des bâtiments par l’introduction d’espèces végétale et animales. Une partie sera réhabilitée en résidence afin d’accueillir des projets de recherches en lien avec le vivant.

La prochaine étape aura lieu à l’automne 2020, avec la présentation de l’œuvre de préfiguration de l’artiste à la Fondation de France à Paris.

Préparez votre visite : consultez le Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine !

ACCUEIL SUR MESURE

Groupes scolaires, jeunes publics ou groupes d’adultes, le Centre d’art vous propose toute l’année des séjours, visites et ateliers créatifs à la carte !
Renseignements : 05 55 69 27 27 – pedagogie@ciapiledevassiviere.com

Les éditions du Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière ont pour objectif de prolonger la programmation artistique de ce lieu, en valorisant et développant les réalisations et les démarches des artistes et architectes invités grâce au support imprimé.

Crées à la fin des années 80, elles sont le reflet des différentes orientations des directeurs successifs. Actuellement et depuis 2012, c’est Marianne Lanavère qui est en charge de cette fonction.

Au total, notre catalogue compte plus de soixante-dix publications depuis les origines, elles sont disponibles pour l’essentiel dans notre librairie, située à l’entrée du bâtiment, architecture contemporaine pensé par Aldo Rossi et Xavier Fabre. Certaines sont des objets de médiation et de pédagogie présentant nos activités et permettant aux visiteurs adultes et enfants de s’orienter dans l’architecture et à la découverte de notre collection « Le Bois de Sculptures » sur l’île de Vassivière. Elles sont aussi le lieu d’expérimentations et de créations, dans leurs formats et conception, choix de papier, assemblage, pliage et reliures, certaines figurent comme des livres d’artiste à tirage limité d’autres sont le fruit de collaboration avec des graphistes avec des tirages plus étendus. Cet ensemble hétéroclite concerne l’art contemporain, la sculpture, l’art public, l’architecture mais aussi le paysage.

Découvrir le catalogue des éditions du Centre d’art